Montréal déserté

par Mikael Theimer – photo Rapporteur

Dimanche 22 mars 2020, comme un air de fin des temps à Montréal.

Né à Paris, Mikael Theimer s’installe à Montréal en 2018. En 2014, après 4 années dans le monde de la publicité, il se réinvente photographe, répondant ainsi à une quête de sens, d’humanité et de liberté.

S’inspirant du blogue Humans of New York, il cocrée alors Portraits de Montréal, une page Facebook qui dépassera rapidement les 70 000  »j’aime », et donnera lieu au livre Portrait de Montréal, publié chez Guy Saint-Jean éditeur en 2017.

La même année, dans le cadre du 375e anniversaire de Montréal, il est, avec Jacques Nadeau, photographe du livre et de l’exposition Aime comme Montréal – notamment présentée au Musée des Beaux-Arts et à la Place des Arts.

En 2018, Mikael publie son premier livre indépendant, Montréal Safari, une collection de quelque 1500 photographies de la vibrante vie montréalaise.

En 2019, la Place des Arts produit et présente son exposition Corps et Âmes, aux marges des arts de la scène.

Mikael travaille régulièrement avec des organismes de bienfaisance, dont certains projets l’ont conduit en Haiti et à Cuba, ainsi qu’au Ghana, au Togo et au Burkina Faso. Il prête également son regard aux organismes culturels de Montréal tels que le Musée des Beaux-arts, la Place des Arts, ou la Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

 »Ce n’est pas tant la photographie que j’aime, ce sont les choses que je photographie, les gens que mon appareil me permet de rencontrer, les endroits où il me conduit, les situations dans lesquelles il me place, les histoires qu’il découvre. Il me connecte au monde et à ses habitants, et me permet d’ouvrir des portes sur des univers généralement clos. Je ne me vois donc pas comme un créateur d’images, mais plutôt comme un  »figeur » d’instants. Mon sujet, au sens large, est la condition humaine. Mon appareil photo m’accompagne partout où je vais, il me force à garder les yeux, l’esprit, et le coeur ouverts. Et par mes images, j’espère ouvrir ceux de ceux qui les regardent »

Cliquez ici pour accéder à l’album Montréal déserté

Cliquez ici pour accéder à la page Facebook de Mikael Theimer

Cliquez ici pour accéder au site web de Mikael Theimer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *